Flash info : Convalescence des marchés

Tous ensemble nous faisons face une crise sanitaire sans précédent, et les informations parvenues de Chine étaient trop parcellaires pour que ce choc soit nettement anticipé.

Plus précisément, le monde fait face à trois crises qui s’entremêlent :

  • Une crise sanitaire, que la Chine semble avoir dépassée, dans laquelle l’Europe est en train de passer le pic, et qui reste en développement aux USA et ailleurs,
  • Une crise économique, conséquence de la crise sanitaire et du confinement, mettant des millions de travailleurs au chômage, et détruisant l’activité économique. L’impact de cette crise sur les
    comptes des entreprises est encore relativement invisible, mais largement anticipé,
  • Une crise financière, brutale et rapide lorsqu’il a été clair que l’impact économique de la crise sanitaire serait majeur.

Quel impact pour votre patrimoine, et pourquoi faut-il aujourd’hui conserver sur le fonds garanti uniquement l’épargne nécessaire à court terme ?

La fin de la crise sanitaire se profile dans la plupart des pays développés, avec encore un pic à passer aux USA, mais dont la trajectoire est largement anticipée.
La crise économique, elle, n’en est qu’au début, les ménages et les entreprises devant encore souffrir des conséquences du confinement pendant quelques semaines voire mois.
Mais lorsque les mauvaises nouvelles sur le front sanitaire seront passées, anticipant la reprise économique, les marchés actions devraient reprendre leur progression, avec la probabilité d’une hausse relativement rapide des cours, mais toujours des variations importantes possibles à la hausse  comme à la baisse.

Ainsi, pour ceux qui en ont la possibilité, il est sans doute temps d’investir sur les marchés actions.
En privilégiant l’investissement « au cœur de la crise », vous devriez largement bénéficier de la convalescence des marchés puis de leur rétablissement.

L’explosion des dettes publiques

De plus, une des conséquences majeures de ces crises reste pour l’instant absente du débat : l’explosion de la dette des pays développés. En Europe comme aux USA et en Asie, la dépense publique sera massive afin de permettre aux citoyens et aux entreprises de passer le cap.

La solvabilité des Etats reste soutenue, de façon inconditionnelle, par les Banques Centrales, qui de fait impriment de la monnaie pour permettre aux Etats de faire face (et c’est la seconde fois que l’on utilise
la création monétaire massive pour enrayer une crise).
La hausse du montant d’argent disponible pour l’économie augmente mécaniquement le risque de retour d’une inflation significative, et face à ce risque, les fonds investis en dette (et donc les fonds euros) sont de très mauvais supports. En effet avec le retour l’inflation, :

  • soit la dette est insoutenable pour les Etats, et donc effacée ou renégociée,
  • soit l’inflation est telle que le pouvoir d’achat du détenteur se voit significativement érodé jour après jour.

Plus que jamais, la préservation de votre patrimoine à long terme passe par la diversification de vos actifs :

  • obligations et fonds euros uniquement pour les sommes que vous voulez avoir disponibles à court terme,
  • actions et immobilier pour la pérennité de votre épargne et de son pouvoir économique.

.

Vous avez des questions sur la stratégie à adopter ? Contactez-nous, nous mettrons tout en œuvre
pour trouver avec vous les solutions en adéquation avec votre situation personnelle.

Achevé de rédiger le 6 avril 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *