Vos investissements financiers

Une fois vos objectifs et votre stratégie clairement définis, une partie de votre patrimoine pourra être investie sous la forme de valeurs mobilières. L’utilisation des bons outils, associés à une diversification raisonnée vous permettra de vivre sereinement vos investissements.

L’assurance-vie, couteau suisse de l’investissement patrimonial

L’assurance-vie, c’est un formidable outil d’épargne qui offre bien des avantages:

  • Vous pouvez verser et retirer votre argent à tout moment, quand vous en avez besoin
  • Vous bénéficier d’une enveloppe fiscale, vous ne payez l’impôt sur vos gains que lorsque vous les retirer (à l’exception des prélèvements sociaux dus dès leur inscription en compte sur le fonds garanti)
  • La fiscalité décès est plus favorable que la fiscalité successorale
  • L’univers d’investissement possible est très large:
    • Fonds garanti des assureurs, sur lesquels votre capital est protégé
    • Unités de compte investies en obligations ou en actions
    • SCI, SCPI, OPCI, vous pouvez investir en immobilier, et bénéficier d’une fiscalité souvent plus avantageuse que celle des revenus fonciers
    • Fonds de capital risque ou capital investissement, vous avez accès à des solutions qui étaient autrefois réservées aux investisseurs les plus fortunés
    • Produits structurés, vous pouvez piloter votre risque et bénéficier de résultats intéressants en partenariat avec les meilleurs émetteurs du marché

Vous pouvez par exemple vous intéresser à l’excellent contrat AFER.

PEA (Plan d’Epargne en Actions) et PEA-PME, un avantage fiscal significatif à investir dans l’économie européenne

Vous pouvez verser 150 000 euros sur un PEA et 75 000 euros sur un PEA-PME. Et en contrepartie d’un investissement pendant 5 ans sur des actions européennes, vous bénéficierez d’une exonération totale d’impôt sur le revenu sur les gains effectués.

Investir directement sur les entreprises vous parait compliqué, risqué, vous n’y connaissez rien ou ne souhaitez pas y passer trop de temps? D’excellent fonds spécialisés dans les actions européennes existent, et peuvent tout à fait être logés dans un PEA. Confier votre argent à un, deux ou trois gérants, et l’investissement en actions devient d’un coup plus simple.

Profitez-en, c’est un excellent placement pour les fonds dont vous n’avez pas besoin à court terme.

Compte-titre, une souplesse totale

Investisseur averti, vous savez exactement ce que vous souhaitez acheter? Vous avez des titres qui vous viennent de votre activité professionnelle? Votre PEA est déjà plein?

Le compte-titre est la solution la plus souple pour vos investissements. Et avec le Prélèvement Forfaitaire Unique, vous savez que quoi qu’il arrive, vos gains ne seront pas taxés à plus de 30%.

Pierre Papier, SCPI, des risques réduits et une gestion simplifiée

Vous pensez que l’immobilier c’est du solide, vous souhaitez investir dans la pierre, vous voulez diversifier vos actifs?

Plutôt que de concentrer votre risque sur un seul ou quelques biens, et de vous soucier de la gestion, des travaux, des impôts, des AG de copropriété… vous pouvez vous simplifier la vie et acheter des parts de Sociétés Civiles à Prépondérance Immobilière. En vous regroupant avec d’autre épargnants, en confiant la gestion à une société de gestion, vous bénéficier des avantages de l’immobilier (des immeubles réels derrière vos investissements, des loyers qui tombent à échéances régulières) sans les contraintes et risques que subit l’investisseur individuel.

FCPI, FCPR, des fonds dédiés pour des approches particulières

Vous cherchez des rendements potentiellement plus importants? Vous n’avez pas froid aux yeux? Vous pouvez bloquer des fonds sur 5 ans ou plus? Les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation ou à Risque vous offrent des solutions pour investir dans les sociétés non cotées, tout en bénéficiant d’avantage fiscaux (déduction d’IR, gains non-imposables).

Contrat d’assurance vie luxembourgeois, pourquoi faire simple?

Il est tout à fait possible de souscrire en France à un contrat d’assurance-vie assuré au Luxembourg, pour peu qu’on ait suffisamment pour y investir (différent paliers, à 250 000, 500 000, 1 000 000 d’euros et plus encore). Quels avantages? Quelles différences?

  • Tout d’abord, votre argent est séparé des actifs de l’assureur, et déposé dans une banque à votre nom. Ainsi en cas de faillite de l’assureur, vous êtes un créancier super-privilégié, et récupérer vos avoirs avant le fisc et les salariés de la société (alors qu’en France vous passez après)
  • Ensuite, la règlementation luxembourgeoise permet de créer des fonds qui vous sont dédiés, avec votre gestionnaire, et qui permettent d’y loger les actifs de votre choix. Pour les investisseurs avertis, cela peut présenter certains avantages.
  • Enfin, le banquier chez qui vous déposez vos actifs sera souvent ouvert à vous proposer un prêt gagé sur ces actifs, à un taux intéressant, ce qu’on appelle le crédit lombard. Ainsi, vous pourrez avoir un effet de levier sur les fonds investis en assurance-vie.

L’allocation d’actifs: ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier

Pour savoir sur quels actifs investir, il faut avoir une vision globale de votre patrimoine, et vous demander:

  • Quels sont mes besoins potentiels à 5 – 10 ans?
  • Quelle est ma sensibilité aux fluctuations des marchés?
  • Quelles sont mes convictions pour l’avenir?

A partir de là, vous pourrez déterminer les grandes masses de vos investissements: immobilier, obligations et fonds garantis des contrats d’assurance-vie, actions et autres investissements volatils. En veillant toujours à respecter quelques règles de prudence:

  • Diversifiez les entreprises sur lesquelles vous investissez: même si vous adorez Apple ou Air Liquide, votre investissement dans une société ne devrait pas dépasser quelques pourcents de votre patrimoine, car une société peut toujours faire faillite.
  • Diversifiez vos assureurs et vos contreparties, car même si le secteur est bien régulé, il faut garder à l’esprit que c’est l’assureur qui garantit vos avoirs.
  • Diversifiez vos biens immobiliers: n’ayez pas tous vos appartements dans le même immeuble ou la même zone. Et si vous n’avez pas la surface financière pour posséder plusieurs biens immobiliers, pourquoi ne pas acquérir des parts de Sociétés Immobilières (SCPI par exemple) pour diversifier vos investissements?
  • Diversifiez vos gérants: éviter qu’un gérant qui se trompe lourdement sur des paris risqués ne pénalise l’ensemble de votre patrimoine. Sélectionnez des fonds de sociétés de gestion différentes pour éviter de concentrer le risques.